0

BG_fondujpg
footerpng

ACCUEIL  /  ACTUALITÉS  /  PRESSE  /  NEWSLETTER  /  CONTACT  /  PARTENAIRES

SCROLLgif

Tenace, alors que la censure est omniprésente, Ju décide de publier dès 1987 des romans sur des sujets tabous comme les relations hors mariage, l’adultère, les relations sexuelles, l’inceste, le viol et le suicide. Elle entérine le fait que l’armée soit au pouvoir et apprend à jouer avec les règles. L’allégorie, l'allusion ou l'ironie sont ses figures de style préférées pour tenter d'éviter les foudres du censeur en chef, Tint Swe, surnommé le « bourreau de la littérature ». Et, au prix d’une négociation permanente, ses romans seront tous publiés. Depuis 2012, la censure a été officiellement supprimée. Ju continue à écrire mais espère qu’avec plus de paix, moins de corruption et de censure, elle pourra plus se concentrer sur la créativité.

“J’ai réussi à décrire ces scènes de viol et de suicide en négociant.”

Mayco Naing est, aujourd’hui, une figure importante de la photographie asiatique contemporaine. Elle expose aussi bien à l’étranger que dans son pays où elle a ouvert une galerie studio. Son thème de prédilection : les femmes / valeurs conservatrices. Sa série de portraits “Identity of Fear” est d’ailleurs une radiographie de la génération birmane née au moment de la révolution de 1988, sans éducation, avec des valeurs conservatives et qui est devenue adulte sous un régime militaire répressif. Elle soulève aussi la question de cette nouvelle liberté d’expression. Aujourd’hui, elle espère inspirer autant les citoyens artistes que les photojournalistes, surtout dans les régions où les minorités ethniques sont victimes de conflits armés.

Aujourd’hui, la littérature birmane accorde plus de place aux droits humains et à la critique de l’ancien régime. Ces femmes écrivaines, elles, continuent de soulever la question de la place de la femme dans une société en pleine transition.

“En tant qu’artiste, elle m’a inspirée. Dans ma création je me sens libre.”

“Ça me fait plaisir de voir ces jeunes s’embrasser librement.”

The Roadmap, Ma Thida, Editions Silkworm Books

Un portrait saisissant de la politique instable en Birmanie, à travers l'histoire de deux familles.

 

Les femmes de lettres birmanes, Khing Mya Tchou, Editions L'Harmattan

 

Ahmat-Taya, Tin Tin Win

 

PEN International : https://pen-international.org/fr/

Organisation pour la liberté d’expression des Ecrivains

LA NOUVELLE GÉNÉRATION

SE SENT LIBRE

POUR EN SAVOIR PLUS

L’ART DE DÉJOUER LA CENSURE

MA THIDA : LA CONSCIENCE DÉMOCRATIQUE

Ma Thida a payé cher son opposition à la dictature birmane. En 1993, elle est condamnée à 20 ans de prison. Libérée cinq ans plus tard, elle reprend ses activités : la médecine et le journalisme. Elle devient rédactrice en chef d’un magazine consacré à la littérature, Shwe Amutay, et un autre, consacré aux jeunes, Teen. Elle publiera pour la première fois en Birmanie des articles sur la drogue ou la masturbation et offrira la possibilité aux lecteurs de s’exprimer dans une rubrique “expérience de vie”. Aujourd’hui elle dirige un magazine d’information en ligne, Inforest, et poursuit une carrière d’écrivaine engagée. Elle diffuse à travers ses publications une conscience démocratique et appelle chacun à prendre ses responsabilités.

“Soyez responsables de vous mêmes.”

Repères :

Chiffres :

Livres :

SUR LES TRACES DE SIMONE DE BEAUVOIR

Ju, nom de plume de Tin Tin Win, est née en 1958, à Mandalay. Après des études de médecine, elle exerce et devient par là-même la confidente des femmes. Féministe, lectrice de Simone de Beauvoir, l’écriture s’impose à elle. En 1987, elle publie Ahmat-Taya (Souvenir) qui deviendra un best-seller. Pour la première fois en Birmanie des personnages féminins se racontent, revendiquent leur indépendance et osent aborder la question des relations hors mariage. Cette oeuvre suscite un débat passionné au sein de la société birmane. Quinze romans suivront. Trente ans plus tard, elle constate que la condition des femmes s’est améliorée et que toute une génération s’exprime plus librement. Ses conférences littéraires à travers le pays sont devenues des lieux d’échange et de partage sur tous les sujets de société.

“Je lutte pour que les femmes aient plus de place dans la société.”

Longtemps fermée au monde extérieur, la Birmanie a suspendu son vol dans des temps anciens dignes des contes de fées. Dans le même temps, la dictature est imposée au peuple pendant des décennies : le travail forcé, les arrestations arbitraires et la censure ont révolté les consciences. Si la libération en 2010 d’Aung San Suu Kyi et le changement officiel du régime en 2012 a ouvert la voie vers une démocratisation du pays, la situation des Rohingyas nous rappelle que la route sera longue vers le chemin de la liberté. Dans ces conditions, quel rôle peuvent jouer les intellectuels, et en particulier les femmes ? Dans les brèches de la junte birmane, il y a toujours eu des femmes engagées dans le changement. Elles invitent le peuple à prendre en main son destin et à s’exprimer. Une liberté d’expression sous surveillance.

“Aujourd'hui notre voix est plus entendue, on parle plus librement, même si c’est une voix douce.”

UNE ÉCRIVAINE FÉMINISTE

SOUS SURVEILLANCE

MILLIONS D'HABITANTS

SUR 180 PAYS

EN MATIÈRE DE LIBERTÉ DE LA PRESSE

LA BIRMANIE EST CLASSÉE

PENSENT QUE LA QUASI-TOTALITÉ DU CONTENU QU’ILS VOIENT SUR FACEBOOK EST VRAI

MILLIONS

POPULATION DE LA BIRMANIE :

RANGOON :

,3

INDÉPENDANCE DE LA BIRMANIE

ARRIVÉE AU POUVOIR DE LA JUNTE MILITAIRE

AUNG SANSUU KYJ EST RÉCOMPENSÉE PAR LE PRIX NOBEL DE LA PAIX

DÉMOCRATISATION DU PAYS ET ABOLITION DE LA CENSURE SUR LES MÉDIAS

ÉLECTIONS ET RÉVISION DE LA CONSTITUTION

DE LA POPULATION VIT EN DESSOUS DU SEUIL DE PAUVRETÉ

DES BIRMANS S’INFORMENT UNIQUEMENT VIA FACEBOOK

,7

%

%

ème

%

VOIR LE PORTRAIT DE JU

VOIR LE PORTRAIT DE JU

DÉJOUER LA CENSURE

DÉJOUER LA CENSURE

MA THIDA, LA CONSCIENCE DÉMOCRATIQUE

MA THIDA, LA CONSCIENCE DÉMOCRATIQUE

LA NOUVELLE GÉNÉRATION

LA NOUVELLE GÉNÉRATION

TITRE-symbole-quebec copy

TIN TIN      WIN

Sous_menu-Open copy
BT-partage
TITRE-symbole-quebec

TIN TIN      WIN

MENU _BT_menu-Open
SEPARATEUR_MENU_TSsvg

LA NOUVELLE GÉNÉRATION

CRÉDITS

LA CONSCIENCE DÉMOCRATIQUE

DÉJOUER LA CENSURE

EN SAVOIR PLUS

LE PORTRAIT

LE SUJET

btn_close_quebec
LOGO-fa-black copy
footerpng

ACCUEIL  /  ACTUALITÉS  /  PRESSE  /  NEWSLETTER  /  CONTACT  /  PARTENAIRES